Les origines

« Méthode de longue vie et art d’éveil « 

Les racines du Dao Yin Qi Gong (ou Chi Kung) se trouvent dans la Chine ancienne. Les principaux ouvrages classiques, datant du IV siècle avant JC, relatent cette pratique. Parmi ces derniers, le Yi King, le Tao Te King et le Houai Nan servirent de base à la fondation de l’école Taoïste du Ling Pao Ming, le « Joyau Magique », qui au XIII siècle codifia le Dao Yin Qi Gong.

Littéralement, « Qi » (qu’on prononce « tchi ») signifie l’air, donc le souffle et par extension l’énergie vitale, et « Gong » (qu’on prononce « kon ») se traduit par travail, discipline, maîtrise. Le Qi Gong est donc un travail sur le souffle ou l’énergie, essentiellement à travers la maîtrise du mouvement et de la respiration. Le Dao Yin Qi Gong puise ses origines dans le Dao Yin Fa (« Nourrir et Entretenir la Voie »).

Le Qi Gong englobe des techniques apportant santé et longue vie à celui qui s’y adonne chaque jour. C’est également un travail préparatoire et complémentaire à la pratique des arts martiaux internes (Tai Ji Quan, Xing Yi Quan, Ba Qua Zhang…) ou externes (Wu Shu, Karaté Do…).

La forme de Qi Gong que nous pratiquons est issue du Yi Yin Fa et Dao Yin Fa (« nourrir et entretenir la Voie ») du Ling Bao Ming Xiao Dan Pai Qi Gong (techniques énergétiques de la « Petite Réalisation du Cinabre de l’École du Joyau Ecarlate »).

Les commentaires sont fermés.